La question est posée
La question est posée

Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
Donald Trump veut abattre l’Iran!

Nous avons connu des rois, des chefs d’état complètement aliénés, irresponsables, déments, schizophrènes, hallucinés.

Aujourd’hui nous en avons un qui se prend pour un seigneur du monde veut casser la «Gueule» à tout le monde, c’est le président Américain Donald Trump.
Il a commencé par la Corée du Nord, mais le schizophrène ne se laisse pas par faire. Le rapprochement Trump - Kim Jong a eut un revirement spectaculaire.

Donald Trump s’attaque à l’Iran, était prêt à le frapper, mais s'est rétracté au dernier moment d'après le New York Times. Il avait donné son feu vert à des frappes contre Téhéran avant de faire brusquement machine arrière cette nuit.

Samedi, dans un Tweet, Donald Trump promet de nouvelles sanctions "majeures" contre l'Iran lundi. L’Iran ne peut pas avoir d’armes nucléaires !

Selon le Washington Post, Donald Trump a en revanche ordonné secrètement des cyberattaques contres des systèmes de défense iraniens et contre un réseau d'espionnage surveillant le passage des navires dans le détroit d'Ormuz.

L’Iran de son coté maintient la pression sur les Etats-Unis, ils son prét à riposter si toute fois Trump expédie des Missiles sur l’Iran.

Tout ceci vient de l’embargo total sur le pétrole iranien renforçant ainsi sa politique de la tension contre le régime de Téhéran, la Maison Blanche a annoncé la fin des dérogations, dont bénéficie la Chine, à partir du 1er mai.

Pression maximale sans exception. Voilà pour l’intention. « Lundi, l’administration américaine a annoncé que plus aucune dérogation ne serait accordée pour importer du pétrole iranien.
Depuis le rétablissement des sanctions sur le secteur de l’énergie, début novembre, huit Etats bénéficiaient d’exemptions ».

Presque un an après avoir rétabli une première série de mesures d’embargo contre l’Iran, Donald Trump poursuit sa politique dure à l’égard de la République islamique. Le 9 avril, les Etats-Unis avaient déjà pris une décision forte en plaçant le puissant corps des Gardiens de la révolution sur la liste des organisations terroristes.


Depuis lundi 22 avril, le président des États-Unis Donald Trump a décidé de mettre fin aux exemptions permettant à huit pays l’achat de pétrole iranien, afin de "porter à zéro les exportations" de ce pays, a annoncé la Maison-Blanche.

L’Europe et notamment le France qui achetait du pétrole Iranien, sont obligé de voir ailleurs.
Les raffineurs européens réduisent leurs achats de pétrole brut iranien plus vite que prévu.

Première réaction des autorités iraniennes, l’amiral commandant la marine des Gardiens de la Révolution a averti qu’ils fermeraient le détroit d’Ormuz porte de sortie du golfe Persique,
si l’Iran ne pouvait plus l’utiliser - sous-entendu, pour expédier son brut.

Tout ceci nous promet de multiples exactions et peut être même une Guerre Amérique –Iran, le pétrole va devenir de plus cher, va créer un schisme inexorable et impitoyable en Europe, un climat d’austérité.


Souhaitons que le monde se réveille.

 

https://www.liberation.fr/planete/2019/04/23/embargo-total-sur-le-petrole-iranien-trump-attaque-droit-au-brut_1722982

Bon dimanche à vous tous
Dimanche 23 juin 2019
Jean Olmini



 


Appel

Email